blog

Gamedev Framework un framework de développement de jeu vidéo 2D en C++11

Après un article sur l'API OpenFL,en voici un sur Gamedev Framework (gf) : un framework de développement de jeu vidéo 2D en C++11.Il est basé sur SDL et OpenGL ES 2.0 et s'inspire très largement de l'API du module graphique de SFML avec quelques différences mineures et surtout en ajoutant des fonctionnalités non-présentes dans SFML. Il permet de se passer de SDL ou SFML. Plus exactement,dès qu'on veut faire un jeu en C++ sans moteur de jeu complet, on se retrouve très vite face à deux choix : SDL ou SFML. Gamedev Framework remplace avantageusement les deux.
Gamedev Framework est publié sous licence zlib/libpng, identique à celle de SDL et SFML.

Les détails sur Linuxfr

Le site jeuxlibres.net préserve le patrimoine vidéoludique libre

Créé le 19 mai 2004 (sortie de la première version bêta) par Ced117, Tito et Jibone, le site jeuxlibres.net répertorie les jeux vidéo sous licences libres (entièrement libres). Il semble que cela soit l'un des seuls sites au monde de ce type.Sable

Ces jeux sont développés en général par des amateurs, des développeurs d'une précédente version, des fans du jeu d'origine ou bien des étudiants qui cherchent à montrer leurs capacités (le développement d'un jeu même en 2D est souvent d'une grande complexité). Malheureusement, au bout de quelques années, ils commencent à être délaissés : les sites officiels disparaissent et les archives avec.

PengupopOn peut citer par exemple : Sable, Pengupop, Asteroid Arena, Starfighter, Nain Porte Quoi, Triplex Invader, Foobillard (perte de la version d'origine sous Linux), Jump'n Bump (perte de la version d'origine sous Linux), Mango Quest, PyTraffic, Biloba.

C'est là qu'intervient le site jeuxlibres.net qui lors de la création d'une fiche, effectue un téléchargement des binaires ou des sources. Ceux-ci sont alors stockés sur le serveur du site. Bien que cela ne soit pas sa fonction première, dans le cas des jeux délaissés, le site jeuxlibres.net devient alors la seule possibilité de récupérer les archives Zip. Jump'n BumpSans cela, un développeur qui souhaiterait faire un fork, reprendre le développement du jeu ou chercher des idées, n'aurait pas de possibilités de retrouver les sources.

C'est donc un pan de notre culture collective internationale (ici vidéoludique) qui est ainsi préservée. Merci à jeuxlibres.net

OpenFL une API graphique libre et gratuite, pour créer des jeux multiplateforme

Nous ne pouvons nous empêcher de reprendre cet article de Linuxfr sur l'API OpenFL publiée lors de la sortie de la version 4.0 :

OpenFL est capable de compiler nativement pour les plateformes Linux, Windows, MacOS, iOS, Android, Raspberry PI, BlackBerryOS, Firefox OS, HTML5, Tizen, Wii U, PS3, PS Vita, PS4, et Xbox One, tout en profitant de l'accélération GPU via OpenGL, OpenGL ES, WebGL, Stage3D, et un moteur de rendu spécifique pour les consoles de jeu.

Voir l'article sur Linuxfr